Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 16:11

24.jpg

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE

 

Trésors d’enfants  répond à une commande passée par Waaldé auprès de deux photographes français installés au Mali. Cette exposition est librement inspirée d’un extrait du roman autobiographique Amkoullel, l’enfant peul de Amadou Hampâté Bâ, dans lequel l’auteur malien raconte comment, en 1910, il constitue avec un ami un véritable musée d’ordures des blancs.

 

Quels sont aujourd’hui les trésors des enfants africains ? La réponse toute en diversité.

 

Chaque enfant a son trésor et sa manière de se l’approprier, de le manipuler, d’en parler, de le montrer ou de le cacher.  Trésors d’enfants  c’est quelques portraits réalisés au Mali, pour voyager à la vitesse des enfants au milieu des trésors qu’ils sont prêts à exhiber, le temps d’un cliché

Marion Bargès / David Gensonnet

 

 

Trésors d’enfants, c’est aussi un pont entre deux domaines artistiques, le théâtre et la photographie : un atelier d’interprétation et de mise en scène mené en amont par Juliette Fernet a permis de responsabiliser les enfants face à l’image qu’ils allaient créer avec les photographes (choix du lieu, de la mise en scène…)

 

           Vernissage

 

Lecture d’extraits de Amkoullel, l’enfant peul, de Amadou Hampâté Bâ,  par les artistes de Waaldé.

-Les excréments des Blancs et le village d’ordure: un groupe d’enfants se pose des questions sur la couleur des excréments des blancs: sont-ils blancs ou noirs ? Une seule façon de vérifier les faits : mener une expédition dans le quartier interdit.

 -La déclaration de guerre: Amadou Hampâté Bâ raconte les idées que les gens de Bandiagara se faisaient sur la première guerre mondiale. Il relate ensuite le retour de guerre, et la démystification de l’homme blanc qui s’en suivit.

 

Lecture d’extraits du Crocodile de Paris, une pièce de Catherine Anne, par les jeunes comédiens qui participent avec Waaldé à la création de Afrique, entre chimères et réalités.

-Deux jumelles noires se réveillent un matin : l’une est devenue blanche !

 

Photographies

Marion Bargès et David Gensonnet

  

Collaboration artistique

 Juliette Fernet

Commissaire et graphiste de l’exposition 

Amélie Bérody

 

Lectures / Vernissage 

Eliad Saultier, Morgianne Boukerker, Carla Teraillon, Juliette Fernet, Baptiste Jamonneau

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cie Waalde - dans Vers l'intégrité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Cie Waalde
  • Cie Waalde
  • : Le théâtre, Waaldé le veut partout, et pour tous. Ainsi vous nous verrez intervenir ici et là, dans les salles de spectacle évidemment, chez votre coiffeur, dehors, à l'étranger, ou même dans une voiture.
  • Contact

Recherche

Liens